Ecolia - Choisir une filière ou une formation : conseils pour trouver sa voie
 
20/08/2018 - 07/12/1439 | 0522475281 | info@ecolia.ma

Choisir une filière ou une formation : conseils pour trouver sa voie

Choisir une filière ou une formation : conseils pour trouver sa voie
  • Publié le 18-06-2013 à 21:13
  • Auteur: La rédaction Ecolia
  • Nombre de commentaires: 0
  • Commenter l'article

Lors du passage au lycée, les élèves vont devoir faire le choix d’une filière. Il y a les filières classiques qui continuent d’attirer beaucoup de jeunes désireux d’assurer leur avenir professionnel. Il y a les autres, parfois très attirantes, mais pas toujours porteuses.
Ecolia vous propose quelques astuces pour vous aider à trouver votre voie.

Se poser des questions sur soi.

Pour évaluer le potentiel de telle ou telle formation, il convient de se poser au préalable certaines questions : Rester au Maroc ou partir à l’étranger ? Je préfère un métier terrain ou bureau ? Plutôt derrière un ordinateur ou en équipe avec des gens?... Avant de se lancer dans une formation parfois longue et onéreuse, il est intéressant de s’orienter vers des métiers qui nous correspondent au mieux. En effet, une fois dans la vie active nous passons la majeure partie de nos journées au travail. Autant rendre le travail agréable en cherchant une voie qui nous correspond au mieux. Il faut alors essayer de comprendre ce qui nous anime et chercher une filière adaptée à son tempérament, à sa personnalité, à son ambition… Ce travail est important et il faut qu’il soit mené de manière la plus honnête possible afin d’éviter de s’engager dans une voie qui ne satisfera jamais vraiment ses envies profondes.

Se poser des questions sur l’environnement

Pour se projeter dans l’avenir il convient de suivre l’évolution et le développement économique du pays. Nous avons aujourd’hui une économie qui s’est structurée grâce à l’adoption de plusieurs plans économiques : Régionalisation, Export, Maroc Numeric, Maroc Vert, Plans sectoriels… Le Maroc a ainsi défini des secteurs stratégiques dans lesquels il va investir sur le moyen et le long terme. Ce sont ces secteurs qui seront demandeurs de ressources dans l’avenir. Par exemple pour le textile le Maroc ambitionne de prendre 1% de la production mondiale. Ce secteur a donc encore de beaux jours devant lui avec notamment des formations à des fonctions de plus en plus hautes dispensées au Maroc. De même pour le tourisme, le pays a connu un investissement soutenu depuis de nombreuses années, en vu d’attirer de plus en plus de touristes du monde entier. De grands groupes locaux et internationaux continuent de se développer sur le territoire. Les besoins en ressources de plus en plus qualifiées, pour des fonctions de plus en plus élevées, vont crescendo et ce secteur continuera donc à offrir des débouchés à l’avenir...

Quels sont les tendances de recrutement?

Une fois défini le type de métier ainsi que les secteurs porteurs, il s’agit désormais de voir les tendances en terme de profils d’avenir. Un article publié le 15 mai 2013 par La Vie Eco précise par exemple que les métiers du commercial sont toujours demandés au Maroc, du technico-commercial au directeur commercial ainsi que les métiers liés aux technologies de l’information qui offrent des opportunités à différents niveaux. L’article précise aussi que certains profils sont de plus en plus demandés dans les fonctions ressources humaines, logistique ou environnement. L’évolution et la structuration de l’économie conduisent effectivement aujourd’hui à former et recruter de nouveaux profils qui deviennent indispensables à la mise en conformité des entreprises sur la scène mondiale. Enfin concernant les profils ingénieurs les tendances sont à la production et à la maintenance dans les secteurs notamment du BTP, d’agriculture et du textile, d’après l’étude menée par La Vie Eco.

vous devez saisir un titre
vous devez saisir le corps de l'article