24/09/2018 - 12/01/1440 | 0522475281 | info@ecolia.ma

Hausse de près de 12% des heures d'enseignement

Hausse de près de 12% des heures d'enseignement

Les heures d'enseignement dans les classes d'Espagnol des centres de l'Institut Cervantès au Maroc ont connu une progression de 11,59% en 2017, selon un document élaboré par l'Ambassade d'Espagne à Rabat.

Au premier trimestre de 2018, la hausse des heures d'enseignement par rapport à la même période de 2017 a atteint plus de 13%, alors que le nombre de candidats marocains à l'obtention du DELE (diplôme d'Espagnol langue étrangère) a doublé ces quatre dernières années, précise-t-on de même source.
Ces chiffres témoignent de l'intérêt indéniable qui ne cesse de croître de la population marocaine pour la langue espagnole, lit-on dans le document, qui souligne que l'Espagnol est une langue historiquement liée au Maroc.
En effet, estime la même source, 6% de la population marocaine comprend la langue espagnole, alors qu'entre 3 et 4% des Marocains lisent, parlent et écrivent la langue de Cervantès qui est la deuxième la plus parlée de la planète.
À l'heure actuelle, la langue espagnole, avec 577 millions de locuteurs natifs, fait face à de nouveaux défis, tels que la spécialisation de son enseignement pour le domaine professionnel et servant de lien pour les relations avec l'Amérique latine, note le document.
A ce propos, des représentants d'institutions espagnoles, marocaines et hispano-américaines se réuniront le 10 juillet à l'Institut Cervantes de Rabat pour mettre en place un groupe de travail, en tant qu'Observatoire, sur l'évolution de la langue espagnole au Maroc.
Cette initiative, lancée avec le soutien de toutes les ambassades des pays hispanophones, découle de la nécessité de disposer de données statistiques constamment mises à jour sur la situation de la langue espagnole et de son enseignement au Maroc.
L'analyse de ces données ou indicateurs permettra aux autorités espagnoles et marocaines compétentes d'adopter des mesures pour développer l'apprentissage de l'Espagnol et son utilisation au Maroc, et ainsi ajuster leurs actions et programmes à la réalité et au dynamisme de la société marocaine du XXIème siècle, conclut le document.

Retrouvez cet article sur le site Les Eco
vous devez saisir un titre
vous devez saisir le corps de l'article